23 août, 2011

Bonjour tout le monde !

Classé dans : AVANT PROPOS — paulosan @ 10:46

Après pas d’années et un journal qui a debuté en 1980,je me suis dis …pourquoi ne pas le mettre sur la toile pour en faire profiter tout le monde.

Ce n’est pas un journal au jour le jour,c’est uniquement de l’écriture au gré de mes envies avec les différentes choses qui se sont passées dans ma vie.

 

20 mars, 2015

LA VIE ACTIVE COMMENCE

Classé dans : LA VIE ACTIVE COMMENCE — paulosan @ 0:05

Depuis le 1 er octobre 1980 que j’ai commencé à travailler.Pour cette 1 ère journée cela ne c’est pas trop mal passé.

Je dois remettre de l’argent a tout le monde.

D’abord a mon père,parce que dés que j’ai commencé a travailler il m’a acheté une mobylette,ou plutôt un peugeot,que je dois lui rembourser tout les mois.

Ensuite a ma mère,et là c’est normal,je lui donne 700 francs par mois pour la maison (comme un loyer )

Je dois aussi rembourser mon frère qui m’a prété 400 francs.

Mais voila après quelques mois de travail je me retrouve au chômage.je n’ai pas encore été payé de mon dernier mois et je dois encore de l’argent.

Au chômage je travaille toujours un peu.J’ai été en Dordogne pour travailler soit disant 1 mois ou 1 mois et demi,mais au bout de 2 semaines(dans un château)on a été appelé pour faire un chantier a Pompignac.

On devait la aussi en avoir pour 3 semaines et gagner 2000 frs ce qui n’est pas mal.

Mais la aussi,ca fait 2 mois qu’on y est et ce n’est toujours pas fini.Pourquoi????

Parce que le gars qui devait me faire gagner soi-disant du fric,et ben que dalle,tout les jours il allait au bistrot et il y restait la demi-journee.

Moi, j’etais oblige de suivre,c’est pas que je suis feignant mais du moment qu’il ne voulait pas en faire lourd,alors moi…Et puis,pour le moment je ne suis pas un pro dans mon travail et meme avec mon CAP de plombier.L’ecole et le terrain c’est completement different et puis a ce moment la je n’ai pas encore 18 ans.

Mardi 9 juin 1981.

J’ai fini le chantier,mais je n’ai pas recu tout mon fric(je sens que je me suis fais couillone),car j’ai ete voir mon patron et je lui ai demande un peu d’argent,mais il m’a dis une fois que le chantier serait finit.

Mais j’ai appris que mon collegue m’a pique 500 frs (un trou du cul).Je vais essayer de se faire rencontrer le « trou du cul » , mon patron et moi et la je vais bien vois ce qu’il va se passer.

Bon a part ca,je ne sais pas ce que je vais faire demain,On verra bien…Je vais surement avoir mon vieux au cul.

Mercredi 10 juin 1981

Je suis toujours au chomage..

J’ai ete voir mon anciens patron pour avoir ma feuille pour pouvoir le chomage,mais la secretaire ne l’avait pas remplit.Alors a la maison,je fais le pigeon,je travail au jardin,je vais voir la grand-mere et je vais faire les commissions.

Aujourd’hui j’ai bien dus faire une quarantaine de kilometres.

Jeudi 11 juin 1981.

Aujourd’hui la journee s’est passee convenablement.

Ce matin j’ai ete a la grande surface pour encore depenser du fric.Et cet apres-midi j’ai demonte et peind le velo de maman.

Je fais toujours le pigeon.

Vendredi 12 juin 1981.

Aujourd’hui ca a ete.

Ce matin j’ai finis de remonter le velo de maman.En definitive,aujourd’ui je n’ai pas fais grand choses…On verra demain

Samedi 13 juin 1981.

Aujourd’hui j’ai travaille toute la journee.Ce matin j’ai ratisse l’herbe chez le voisin,et cet apres-midi j’ai ramasse le foin.

Dimanche 14 juin 1981.

Ce qu’on peut se faire chier un dimanche avec un beau soleil,sans moto ni voiture.

C’est simple,je ne me rappel plus ce que j’ai fais ce matin tellement ca devait etre interressant.

Cet apres-midi j’ai ete au cinema (a force c’est con avec ce beau soleil dehors).

J’ai decide que demain j’irai a l’ANPE (c’est pas sur..comme je me connais).

Lundi 15 juin 1981

Ce matin je n’ai pas fais grand-chose parce qu’a la TV il y avait des films.

Cet après-midi j’ai démonté mon vélo et je me suis fais chier.J’ai même pas été a l’ANPE.

C’est pas possible ce qu’on peut se faire chier.J’ai pas de travail donc je suis au chomage.Mais demain il faut que j’y aille sinon je suis le roi des cons.

Salut a demain.

Mardi 16 juin 1981

Aujourd’hui j’ai été a l’ANPE.J’y ai été ce matin.

J’ai aussi été faire un tour a Rond point(supermarche).J’ai vu une moto (400 honda Four )elle était super avec un guidon shopper(bref).

Cette après-midi j’ai regardé la TV et j’ai été a la piscine (Y avait longtemps ).

Mercredi 17 juin 1981

Ce matin j’ai fauché de l’herbe …et c’est pas fini,après j’ai été chercher de la peinture pour peindre mon vélo de course et cet après-midi je n’ai pas fais grand-chose.

Dimanche 28 juin 1981

J’ai arrete d’ecrire parce que je n’avais pas grand chose a dire,et surtout parce que je me faisais chier .

Aujourd’hui ca a ete un peu pareil mais mardi 30 juin je vais voir pour un travail .

A l’ancien (mon pere) ,je lui dois sois disant 2100 frs que je lui paierai que quand j’aurai ma moto ou peut-etre si les copains me font changer d’avis je m’acheterai une voiture.

Je ne sais pas exactement ce que je veux faire.

Vendredi 17 juillet 1981

J’ai été embauché l’a où je m’étais présenté mais comme couvreur zingueur ,pas comme plombier.

Ca fait 1 semaine que je suis dedans.

Vendredi 8 aout 1981

OK,la bonne humeur revient,c’est la forme parce que le travail est revenus.

Dés que j’aurai assez de fric je m’achèterai ma moto.Il a beau pleuvoir,j’aime ca et je crois que j’aimerai toujours ça.Il suffit seulement de bien être équipé c’est tout.

Ma mère me dit que ca coûte cher et que l’hiver il pleuvra et que j’aurai froid.Mais moi j’aime ca.

Mardi 15 septembre 1981

Hier j’ai reçu un papier pour recevoir du fric,mais je dois attendre 15 jours pour le toucher.

Je continue à travailler,j’ai entamé mon 2 ème contrat,mais je voudrais qui me donne mon 3 ème .

A part ça tout va toujours bien.C’est toujours la joie.A la prochaine.

Mercredi 11 novembre 1981

ça va si l’on veut,mais mon vieux m’à fait un coup de vache.Il n’a pas voulut m’aider pour mon crédit moto,alors je suis obligé d’attendre le  mois prochain pour l’avoir.

Je la paierai comptant.

en ce qui me conserne,j’ai entamé mon 3 eme contrat et normalement je devrais rester a la boite si tout ce passe  bien.

je me suis bien intégré et je voudrais bien rester.

Jeudi 12 novembre 1981

Aujourd’hui j’ai travaillé comme d’habitude.Hier c’était le 11 donc une journée de repos.La journée c’est bien passée.Je suis en ce moment au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique ).On Force pas trop,c’est toujours la joie.

C’est OK mais je pense toujours a la moto.Vivement la fin du mois.

Salut a la prochaine.

Dimanche 22 novembre 1981

Tuot le monde gueule a la maison,mais en ce qui me conserne ça va super bien.Et ça va d’autant plus bien que mardi  17 novembre j’ai été chercher « MA » moto.Elle est plus que super.

[Pour la petite histoire.A l’àge de 16 ans j’ai vue la moto que j’aimerai avoir dans un catalogue de moto.J’ai donc découpe la photo qui faisait 50 mm par 70 mm et j’ai demandé au photographe du village s’il pouvait me faire un poster.

J’ai ensuite accroché ce poster sur le mur a côté de mon lit,et a partir de la et pendant 2 ans j’ai regardé ce poster tout les jours et tout les soirs avant de m’endormir.]

La semaine prochaine ,du mercredi 25 au dimanche le salon auto moto est ouvert.

Aujourd’hui,ma première randonnée (tout seul malheureusement ),j’ai été jusqu’a Ruelle après Angoulème.

Aller,retour soit 326 kilometres.Ce matin il faisait froid pendant les 50 premiers kilomètres ,mais après le temps c’est radoucis.

Pour le retour,l’après-midi il faisait soleil,c »était bon.

Bon comme je n’ai plus rien a dire.A la prochaine.

Dimanche 21 mars 1982

Je suis encore au lit quand j’eécris ces quelques lignes,et pour dire que tout va a peut prêt bien,on m efait pas trop chier.

Hier j’ai changé le mélangeur de l’évier because le vieux avait une fuite.

J’essaie de mettre de l’argent de côté pour l’armée,mais c’est pas toujours évident.Bon parlons un petit peu moto de la derniere fois c’est a dire le 22 novembre.Elle tourne super bien,mais je l’ai arrangé un peu.

Comme un trou du cul (Jean-Francois LOTTE)m’avait cassé mon pare-brise,j’ai été obligé de le peindre.

Je viens de relire mon merdier et maintenant que je suis a la boite définitivement,je disais que les gars étaient super mais je m’aperçois que je me plante.

Aujourd’hui dimanche soir j’ai envie de parler donc j’écris.

Depuis que j’ai la moto ma vie a presque changée,mais il faudrait que j’organise une petite concentre de motard pour une randonnée,parce que je circule seul et c’est pas tout le temps marrant,et même carrément chiant.

Demain je vais travailler ,c’est con ou plutôt c’est banal.Je voudrais organiser un club de moto,mais voila le problème ,je n’ai pas beaucoup de copains et encore moins des copains qui aime la moto.

En ce moment j’écris ce que je pense et mes pensées sont en vrac,tout se bouscule dans ma tête et c’est pour ça que dans un sens il me tarde de partir a l’armée,pour que tout s’efface et que ca recommence pas a zéro,mais pour reprendre mon souffle parce qu’en ce moment je sens que ca va mal a la maison entre moi et tout le monde,mais enfin j’arrive a supporter.

Comme je suis a la maison que le soir j’ai pas de problème.

A la prochaine.

Lundi 22 mars 1982

En ce lundi soir,je n’ai pas grand chose a dire.J’écris parce que j’ai envie d’écrire.J’ai travaillé comme un lundi.Un peu feignant,j’ai été au CNRS de Talence (enfin j’y suis revenu).

C’est du travail pas trop creuvant,il fait chaud mais sans plus.Mais alors sa pue dans sa voiture.Il faut dire que je fais les aller-retour avec un collègue de travail.Je ne sais pas s’il s’en ai apercus.

Oh ,je ne pense pas depuis le temps.

Mais alors une fois descendu de la voiture je rentre dansl’atelier,je la regarde ,elle est la,elle m’attend,elle n’attend qu’un geste de ma part pour se mettre a ronronner,elle ne bouge pas.

Impatient ,je m’équipe,bottes,blouson,écharpe,gants,casque,

J’enjambe la bête,tourne la clef de contact ,appuie sur le démarreur,et donne un coup d’accélérateur pour bien lui faire sentir que je suis là.

Et seulement a ce moment la j’embraye,passe la première et accélère doucement.

J’avance et sort du hangard.J’envoie les gaz,la machine rugit et s’envole sur le bitûme.Et maintenant a moi le défoulement après 8 heures de travail,rien ne vaut un bon bol d’air,surtout quand il fait soleil.

Je finirai mon récit demain.

Jeudi 25 mars 1982

Comme je n’ai rien a faire je reprend la plume pour dire ….je ne sais pas quoi,mais au fur et a mesure que j’écris,je pense.

Aujourd’hui y a fait soleil,un super beau soleil comme je l’aime,pas trop chaud non,ni trop frais,pas trop de vent non plus.

Pour le retour de mon travail c’était super.

Sur la N 89 y avait quand même un peu de vent et je ne pouvais pas rouler plein pot,mais c’était super bon quand même.

Mais là ou j’ai été con de ne m’être pas arrété c’est quand,presque arrivé chez moi a la cité « clos de poumey » 2 nanas me

faisais de grand signes et je ne me suis pas arrêté,(quel con) j’allais dire on verra demain soir mais je n’y pensais,demain soir

je vais faire réviser ma moto donc obligé de prendre le bus,c’est nul.

J’irais la chercher samedi matin ou après-midi.

Bon a moins que quelques choses me revienne,je n’ai plus rien a écrire pour ce soir.

Dimanche 28 mars 1982

J’étais en train de me déshabiller pour aller au lit et je me suis dis »pourquoi ne pas écrire un petit peu ce soir »,comme j’ai passé le weeq-end.

Bon alors voila ce que j’ai fais approximativement.

Je viens de me relire ce que j’ai écris au-dessus et je dois dire que j’ai été chercher la moto samedi après-midi en prenant le bus

a Saint-Loubès pour aller a Bordeaux.Mais j’y suis arrivé a 15 heures alors que la moto devait être prête vers 16h ou 16h30.

Je me suis donc promené et j’ai été aux nouvelles galeries.C’était pas mal et a 16 h j’ai enfin pus récupérer ma moto et je suis

revenu a la maison.Alors arrivé au samedi soir avec les copains on s’est éclatés au Macumba (boite de nuit),c’était genial.Mes

copains sont toujours les même depuis longtemps,mais ceux-la ne sont pas passionnés de moto.

Lundi 29 mars 1982

Comme on a changé d’heure samedi dans la nuit,pour aller travailler ce matin ça a été un peu le merdier d’abord,puis après

pour partir il fait nuit,c’est pas que je n’aime pas ça,non mais c’est chiant,et puis surtout ça caille.Mais seulement de penser

que quand je vais revenir le soir il va faire un super soleil et que ça va être bon .

J’ai réfléchis aussi que quand je serais de retour de l’armée je me prendrai un appartement parce que j’en ai marre avec le

vieux qui gueule tout le temps,c’est pour ça que j’ai envie de m’éloigner un petit peu.

Cela n’empèche pas que j’ai toujours envie de m’amuser.

 

 

 

 

 

 

Carnet de bord |
Carnet d'une jeune fille de... |
Le Temps qui passe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Coin de mots
| le cercle
| ambrozina